• Emmanuelle Coratti

Présidentielles - 9 propositions pour une juste place des agricultures et des territoires

Dernière mise à jour : 27 janv.



Je signe la pétition : https://chng.it/PRFgsFQ622


Début 2020, la crise sanitaire bousculait bruyamment nos façons respectives de vivre et consécutivement, les schémas de pensées qui y sont associés. En France, elle a mis en lumière les nombreux paradoxes propres au fonctionnement de notre société et leur responsabilité dans les urgences économiques, sociales et environnementales actuelles :


Le défi alimentaire, engendré par la dépendance manifeste de notre pays à l’exportation de produits étrangers et la baisse de notre savoir-faire agricole alors que les ressources nationales sont conséquentes.

Le défi climatique, amplifié par une volonté de consommer ce qui ne se trouve pas à proximité ou de produire loin des lieux d’usage en oubliant que les territoires environnants regorgent de richesses.

Le défi social, déjà criant pendant la crise des Gilets jaunes et caractérisé par le sentiment de déclassement et d’inégalités entre Français, selon le territoire où ils résident.

Le défi sociétal enfin, exprimé par la volonté d’un nombre croissant de concitoyens de s’extraire de la logique de métropolisation pourtant jusqu’ici valorisée dans l’imaginaire collectif et la législation.


Face à ces enjeux, cette crise a toutefois le mérite d’avoir fait émerger l’importance de la ruralité, des territoires et le retour à la terre de façon plus large, comme des solutions évidentes. Des millions de Français ont déjà exprimé leur désir de s’installer dans des espaces moins denses où le foncier disponible est une chance. La capacité d’accueil, d’exploitation, les réseaux (eau, assainissement…), les équipements (écoles…) et les services présents dans ces lieux de vie, souvent non saturés, offrent des réponses alternatives et peu coûteuses aux phénomènes de concentration, de saturation et de pollution qui touchent le reste du pays. Revalorisation des filières agricoles locales, réinvestissement des commerces de proximité, décentralisation des compétences aux collectivités les plus proches des besoins des citoyens, réinvestissement des richesses et compétences présentes en dehors des métropoles, multiplication des politiques d’attractivité des petites et villes moyennes… Les résultats positifs obtenus par ces manières de retourner à la terre et de réinvestir les territoires confirment que le changement de paradigme qu’elles sous-entendent permettront de résoudre les défis multiples auxquels nous sommes confrontés. Il relève de notre responsabilité de s'engager pour que ce modèle participe à l’avenir de notre pays.

A quelques mois des élections présidentielles, le mouvement Back To Earth, pour un retour à la terre des citoyens souhaite interpeller les candidats sur la nécessité de reconsidérer le local comme un échelon d’action pertinent, de l’intégrer dans notre modèle de fonctionnement et de prendre en compte la volonté de millions de Français de l’adopter. Pour les y aider, 9 propositions issues de la mise en commun de réflexions d’experts de tous les horizons leur sont soumises.

Relevant de problématiques complexes et faisant l’objet de vives oppositions, ces neuf propositions visent avant tout à ce que chaque candidat associe l’ensemble des partie-prenantes concernées pour tendre pragmatiquement vers un retour à la terre, réinvestir les territoires et reconsidérer le Vivant.


9 propositions pour une juste place des agricultures et des territoires
.pdf
Download PDF • 265KB

Je signe la pétition et je la relaie : https://chng.it/PRFgsFQ622

292 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout